Les 4 soirées hors normes à vivre en mai

 Les 4 soirées hors normes à vivre en mai

Les mélomanes montréalais auront l'embarras du choix dans les prochains jours avec une panoplie assez hallucinante de concerts à voir. J'en ai choisi 4 pour vous faciliter la tâche, à condition que vous n'ayez pas peur des musiques et des personnages un peu hors-normes… Ceux que je vous propose sont tous des Originaux avec un grand O.

CE SOIR, MERCREDI 9 MAI, 20 h

L'étrange formation californienne XIU XIU sera à la Sala Rossa cette semaine, en compagnie des groupes Dirty Beaches et Father Murphy. Le leader Jamie Stewart est un intense musicien qui manipule autant la guitare que les percussions, produisant une musique d'avant-garde qui n'est pas douce pour toutes les oreilles. Les billets ne sont que 15$. Voici un extrait de leur plus récent opus, Always.

 

LE DIMANCHE 13 MAI…

… on pourrait être curieux et aller voir de quel bois se chauffe James McCartney, le fils de Sir Paul McCartney au Petit Campus, mais étant donné le peu de conviction avec laquelle le jeune homme chante (voir article ici), on va plutôt aller voir TY SEGALL au Il Motore. Un p'tit 13 dollars pour un billet qui permet d'apprécier ce chanteur qui a du John Lennon dans la voix et du Richard Swift dans le son. Globalement, les gens qui vénèrent les premiers albums de Beck, de Jay Reatard et de Fresh & Onlys devraient adorer « Goodbye Bread », le plus récent album de Segall (lire critique ici). En première partie, The Strange Boys vous étonneront par leur rock sudiste à la Tom Petty.

 

LE JEUDI 17 MAI, ON RETOURNE AU IL MOTORE…

…pour aller voir l'ermite R. STEVIE MOORE, cet Américain de 60 ans qui se donne les titres d'mprovisateur, compositeur, arrangeur, producteur, concepteur musical, auteur de comédie, styliste vocal (et ainsi de suite). Le gars est l'ultime exemple du DIY intransigent. Il aurait conçu pas moins de 400 albums dans son studio maison, au New Jersey, depuis la fin des années 60. Il sort très rarement de son repère à Nashville, profitez-en pour seulement 12 dollars (et voyez en plus Bobby Conn et Jeff Barbara). Il était à Austin en mars dernier au SXSW, comme vous le voyez ci-dessous (enfin, peut-être n'y était-il pas, après tout et que ces Muppets l'ont remplacé…)

 

 

 

LE LUNDI 28 MAI

Finalement le mois se terminera avec les joyeux déjantés de la formation GOGOL BORDELLO. Ce gypsy punk band du Lower East Side de Manhattan mené par le dynamique Eugene Hütz ne laisse pas indifférent! Soit on aime l'humour et le bordel complet de leur musique, soit ça nous agresse. Pas de demi-mesure. Les braves se donneront rendez-vous au Métropolis pour faire la fête avec ces sept lurons. Les billets sur evenko.ca.

 

Encore plein de bons concerts s'en viennent… Gardez-vous de l'énergie (et quelques dollars) pour aller voir les Besnard Lakes (29 mai au Il Motore), BB King (29 et 30 mai à la Place-des-Arts) ou Hedley (29 mai, Métropolis). En juin, c'est le retour de Men Without Hats (le 1er, au Corona), George Thorogood (le 7), Sting (le 11 à la PDA) et finalement Radiohead, le 15 juin prochain au Centre Bell.

Sans compter les FrancoFolies et le Jazz…

Ouais, il n'y a pas à dire, Montréal est une ville de musique!


Partagez cet article dans vos réseaux sociaux


Cet article a été publié dans Blogue. Ajouter aux Favoris le permalien |

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>