La carrière de Donna Summer en photos et vidéos

Jeudi matin, nous avons appris une bien mauvaise nouvelle avec l'annonce du décès de Donna Summer, à l'âge de 63 ans. C'est bien jeune pour mourir…Je vous propose de retracer les grands moments de sa carrière, en photos et en vidéos.

Summer, est née à Boston sous le nom LaDonna Adrian Gaines. Elle s'est surtout illustrée à l'époque du disco, au milieu des années 70, alors que ses grandes chansons "Hot Stuff", "Spring Affair", "Love to Love You Baby" et "I Feel Love" furent de véritables hymnes dans les discothèques d'Europe puis d'Amérique. 

 La carrière de Donna Summer en photos et vidéos

Toute jeune, la petite Donna chantait toujours. Sa première performance publique eut lieu à l'église. Le prêtre lui demanda de remplacer une chanteuse à pied levé, croyant que la petite fille, de physique frêle, serait mignonne et plairait aux paroissiens. Mais en fait, la jeune Donna offrit une performance vocale magistrale, bien plus mature et émouvante que quiconque pouvait le prévoir. À la fin de sa chanson, la jeune Donna et une grande partie du public étaient en larmes.

En 1967, à quelques semaines de sa graduation, Donna quitte Boston pour New York où elle chantera dans un groupe blues appelé Crow, puis auditionna pour obtenir un rôle dans la comédie musicale Hair, alors considérée assez scandaleuse pour l'époque, exprimant la contre-culture "peace & love" de la fin des années 60, profanant le drapeau américain, se positionnant contre la guerre du Viet-Nam et contenant plusieurs scènes de nudité. Elle n'obtint pas le rôle, mais fut remarquée par la production européenne de Hair, basée à Munich, où Donna s'envola. Pendant les trois années qui suivirent, elle apprit l'allemand et fit des rencontres qui allaient propulser sa carrière.

 La carrière de Donna Summer en photos et vidéos

En 1975, Donna Summer rencontra les compositeurs Giorgio Moroder et Pete Bellotte. Moroder avait déjà passablement de succès en Europe avec une pop très synthétique, travaillant en solo puis produisant ensuite des tubes pour une très grande variété d'artistes allant de David Bowie à Melissa Manchester en passant par Irene Cara, Blondie et Japan. 

Moroder et Bellotte avaient déjà une mélodie en chantier lorsque Summer leur proposa l'expression "love to love you baby" autour de laquelle il écrivirent l'hymne disco mondialement connu. La chanson choqua le grand public par les gémissements érotiques de Summer, qu'elle enregistra dans une atmosphère tamisée, seule (malgré bien des rumeurs) dans le studio. On n'avait alors rien entendu d'aussi sensuel depuis le fameux Je t'aime moi non plus de Serge Gainsbourg et Jane Birkin (Brigitte Bardot n'ayant pas voulu publier sa version, l'originale, pour ne pas mettre son mari de l'époque dans l'embarras).

 

Ce qui fut assez particulier est que "Love to love you Babye" est une chanson qui dure pas moins de 17 minutes! Certains la surnomèrent "l'orgasme de 22 minutes", en référence aux gémissements de Donna Summer sur une bonne partie de l'enregistrement.

 La carrière de Donna Summer en photos et vidéos

Continuant sur leur lancée, Summer, Moroder et Bellotte enchaînent les singles sur une intense période de deux ans. L'album Four Seasons of Love contient des titres illustrant chaque saison (fort à point quand on s'appelle Summer) dont son second tube majeur, "Spring Affair". L'album suivant, I Remember Yesterday (1977) contient LE hit de sa carrière "I Feel Love", encore considéré aujourd,hui comme l'un des plus grands hits représentant la période disco, aux côtés de chansons comme "I Will Survive" (Gloria Haynor), "Stayin' Alive" (Les Bee Gees) ou "Le Feak" (de Chic), pour ne nommer que celles-là.

 

Le dernier succès de la série apparut en 1979 avec la dynamique "Hot Stuff", extraite de l'album Bad Girls sur lequel Summer est toujours aussi sexy (pochette ci-dessous).

 La carrière de Donna Summer en photos et vidéos

Au début des années 80, Summer décide d'élargir son répertoire et se tourne vers le new wave et le rock, quittant le style Blondie pour se rapprocher de celui de Pat Benatar. Ses changements de cap mènent à des tensions entre son étiquette de disques (Casablanca Records) et la chanteuse qui changera plusieurs fois d'adresse, publiant des albums chez Geffen, Polygram et finalement Mercury Records.

C'est chez cette maison de disques que Donna Summer connaîtra son dernier grand succès, la pop "She Works Hard For the Money" (1983), souvent reprise par la suite dans de nombreux commerciaux.

 La carrière de Donna Summer en photos et vidéos

Au milieu des années 80, sa carrière chute, dû à un commentaire homophobe (qu'elle a renié). Summer, alors convertie chez les "Born-Again Christian", aurait mentionné que le SIDA – une maladie alors encore nébuleuse à cette époque – était une punition de Dieu envers les gens vivant dans le péché. Des groupes de fans se formèrent pour retourner les albums de Summer à sa maison de disques, outrés par les propos de la chanteuse.

 La carrière de Donna Summer en photos et vidéos

Les années 1990 et 2000 furent beaucoup plus tranquilles pour Donna Summer qui continua tout de même à placer des chansons assez régulièrement sur les palmarès dance. En 2008, elle sortait un premier album en 17 ans, intitulé "Crayons". En 2010, elle était l'invitée de la populaire émission America's Got Talent.

 La carrière de Donna Summer en photos et vidéos

Donna Summer laisse dans le deuil son mari Bruce Sudano (à l'époque chanteur du groupe Brooklyn Dreams) et ses trois filles Brooklyn, Amanda et Mimi, cette dernière étant née de son premier (bref) mariage avec l'acteur Autrichien Helmuth Sommer, dont elle garda toujours le patronyme comme nom de scène, légèrement modifié. 

 

Plusieurs autres photos ici (site du magazine Anglais The Mirror).

Sources photos: last.fm



Partagez cet article dans vos réseaux sociaux


Cet article a été publié dans Blogue. Ajouter aux Favoris le permalien |

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>