Wintersleep : Rafraîchissement estival

 

 Wintersleep : Rafraîchissement estival Wintersleep n’hiberne pas l’été. Détrompez-vous puisque le groupe en profite même pour faire apparition à Osheaga ce vendredi 3 août. J’en ai profité pour leur poser quelques questions, et tenter de connaître leur stratégie pour conquérir le monde.

Je vous rappelle qu’onze ans après leur formation, le groupe originaire d’Halifax a fait succomber le pays entier avec le dernier album, Hello Hum. Bien ficelé, drôlement bien rythmé (on remercie Dave Fridmann à la réalisation), Paul Murphy et son rock indé, est encore plus intriguant et rafraîchissant que jamais. Voici quelques extraits de cette entrevue enjouée, pré-spectacle.

Quels sont les artistes que vous écoutez ces jours-ci? Avez-vous des suggestions musicales estivales pour nous?

Je suis allé voir Refused il y a quelques semaines au Métropolis, c’était complètement irréel! Et le groupe OFF! Ça aussi c’était génial! Sinon, je crois que le dernier album que j’ai écouté, c’était une compilation de Wooden Stars que Mike Feurstack (Snailhouse) m’a donné. Un régal. J’ai aussi regardé quelques versions live de « Pumped Up Kicks » récemment sur YouTube.

De quelle façon vivre en Nouvelle-Écosse vous a influencée en tant que musiciens? Si vous aviez grandis à Montréal ou tout autre endroit dans le pays, pensez-vous que vous feriez de la musique autrement; d’un autre genre ou même, seriez-vous devenus musiciens?

Et bien, nous avons certainement été privés d’un tas de musiques moins  populaires ou « mainstream », jusqu’à ce qu’à un certain âge. Je n’ai pas entendu Daydream Nation (Sonic Youth) jusqu’à ce que je sois dans la vingtaine. Je suppose que j’ai entendu Experimental JetSet (Sonic Youth) quand j’avais 18 ans environ… Donc en gros, on avait Nirvana! Quoi qu’il en soit, c’était super de  grandir en jouant la musique avec des amis, c’était un passe-temps agréable qui est devenu une sorte d’obsession par elle par la suite.

Je pense que si j’avais grandit à Montréal, j’aurais probablement su ce que je sais maintenant, 7 ou 8 ans plus tôt. Il y a beaucoup de plus de ressources et plus de possibilités de s’impliquer dans la scène musicale aussi ici.

Vous formez le groupe depuis un peu plus de 10 ans maintenant, comment vous voyez ça, est-ce encore mieux qu’avant? Comment pensez-vous que le groupe a évolué à travers les années?

C’est vraiment super, nous avons pu faire de la musique une priorité dans nos vies, depuis longtemps maintenant. Nous avons beaucoup de chance d’être en mesure de faire ça et de continuer à vouloir le faire. On a toujours un immense plaisir quand vient le temps de jouer avec d’autres gens. Un vrai plaisir. Et ce n’est pas comme si nous vivions tous ensemble dans un appartement; on fait chacun nos affaires séparement, et quand on se réunit et qu’on passe du temps ensemble, on enregistre des chansons!

Pourquoi ce titre d’album, Hello Hum?

C’était des paroles  de Paul que j’ai mal interprété. Nous avons pensé que ça résumait bien les choses!

Où préférez-vous jouer?

La Californie, en hiver, c’est bien. En fait, en hiver, n’importe où au sud de Montréal c’est très bien!

Jouer à Montréal VS Halifax?

Montréal = plus d’amis, moins de famille. Halifax = Plus de la famille, moins d’amis. Ce n’est pas tout à fait vrai… Sauf pour la partie de la famille, à Montréal, on en a moins. Peu importe! Il ne faut pas avoir de favoris.

Où rêvez-vous de jouer?

L’Éthiopie ce serait cool, ma sœur vit là-bas et ça semble dans le domaine du possible.

Quel est le rêve le plus grand de Wintersleep?

Être en mesure d’avoir 5 Segways en tournée afin que nous puissions patrouiller toute la journée à travers les différentes villes avant nos spectacles, en formant un V. Ça, ou être en mesure de jouer au ping-pong en tournée. C’est arrivé une fois…

Quelles sont les réactions de vos fans face à votre dernier album? Côté critiques?

Jusqu’à présent on est pas mal choyé!

Comment résumeriez-vous votre dernier album?

C’était vraiment «trippant» d’enregistrer et d’écrire cet album…

Et juste pour le plaisir: Si vous aviez été un groupe francophone quel aurait été le nom de votre groupe?

Nous nous serions nommés hivernerdormir … Un nom un peu rafistolé, comme en anglais!

Et quelles chansons de langue française aimeriez-vous reprendre ?

Nous formerions probablement un groupe de « cover »  de Stereolab. On ferait seulement des reprises de l’album Emperor Tomato Ketchup dans son intégralité!

Wintersleep – Vendredi 3 août à Osheaga 

Bon Osheaga (et canicule) à tous!

 


Partagez cet article dans vos réseaux sociaux


Cet article a été publié dans Blogue, Osheaga Ajouter aux Favoris le permalien |

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>