Rêver en Technicolor avec Tycho

 TYCHO – Ce mercredi 11 juillet à la Sala Rossa

 Rêver en Technicolor avec Tycho

La musique de Tycho, c’est un peu comme faire du deltaplane. À l’écoute de son album Dive, je me retrouve facilement quelque part en Corse, entre deux falaises. Sa musique appelle au décollage et peut te faire planer, du soleil levant au soleil couchant, en direct  de ton salon.

Le beau californien, Scott Hansen, aka Tycho, est aussi (et peut-être avant tout) un assez célèbre artiste graphique, ce qui semble inspirer ses compositions. Il y a un lien très fort entre ses œuvres et sa musique, quoique ce soit difficile de mettre ces ressemblances en mots, sa signature est bien identifiable. Inspiré par l’imagerie et l’esprit vagabond des années 70, tout en conservant une saveur bien moderne, l’album Dive est parfait pour se mettre en mode évasion, et vous faire baigner dans des images de littoral.

Si vous aimez autant que moi Boards of Canada, le goût de Tycho vous viendra aisément. On s’entend, pas exactement ce qu’il y a de plus original dans le paysage électro-acoustique et indie cette année, mais le tout est si bien manié, que Tycho nous gagne sans efforts et pourrait bien laisser son empreinte dans ce genre musical.

D’ailleurs, en faisant mes recherches, et puisque ce nom m’intriguait drôlement, sachez que Tycho, fait référence à un cratère sur la lune baptisé du même nom (en l’honneur d’un astronome danois, Tycho Brahe). Mais c’est pas tout. Il s’agit d’un cratère encore jeune dit-on: quelques centaines de millions d’années. Son âge suppose qu’il aurait peut-être été créé par une famille d’astéroïdes passant par là, qui serait aussi responsable de l’extinction des dinosaures. J’aime qu’il ai cherché un nom plus significatif ou plus distinct que…Crater, ça sonnerait métal ou Copernic, qui sonnerait comme un logiciel quelconque. C’est ce soir qu’on va l’apprécier à la Sala Rossa, lui, son électro-organique et sa vision télescopique.

Voici en attendant, un (superbe) clip, non-officiel, aux étranges airs de Bagdad Café et bien sûr, d’un intriguant film australien, bon cinéma.
Tycho – Dive W.I.F.


Partagez cet article dans vos réseaux sociaux


Cet article a été publié dans Blogue Ajouter aux Favoris le permalien |

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>